Jardinage

Drainage

Drainage



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Question: Problèmes de drainage


J'ai une maison à Sabina - prov. di rieti - avec 4000 mètres carrés de terrain qui sont la pente d'une colline. le terrain, à l'exception d'une petite partie d'environ 500 mètres carrés, est en descente. en aval, j'ai une haie de brousse de laurier. le sol est plutôt argileux et, surtout dans la zone basse, vers la haie, en hiver il est si mou qu'il ne peut pas marcher.
Je vais ajouter du sable de rivière pour améliorer le drainage, mais j'aimerais savoir s'il serait utile de planter quelque chose qui absorbe l'eau et résiste au froid en hiver?
Merci
angela marquises


Drainage: Réponse: problèmes de drainage


Cher lecteur,
nous semblons pouvoir déduire de sa lettre que le problème de son jardin (situé dans la zone plus en aval près de la haie) dépend en fait d'une stagnation excessive de l'eau. Il est probable que les eaux de pluie ne pénètrent pas dans le sol (argile) et s'accumulent donc dans la partie inférieure où elles trouvent la haie. Il est donc clair que la solution à cet inconvénient passe (comme vous l'avez souligné par vous-même) par une action visant à rendre le sol plus perméable. Il n'est cependant pas caché que cette intervention, concernant dans son cas une zone assez étendue, peut être assez complexe.
Nous vous suggérons d'utiliser d'autres matériaux inertes en plus (ou comme alternative au) sable, ce qui peut conduire à des résultats de drainage très efficaces. En particulier, il pourrait être utilisé de la pierre ponce, de l'agriperlite ou de l'argile expansée (facilement disponibles sur le marché dans les jardineries ou dans les entrepôts de matériaux de construction).
Il peut également être approprié d'ajouter de l'humus de tourbe et de lombric au sol pour l'enrichir.
Quant aux dosages, une solution finale optimale pourrait être celle-ci: deux parties de terre, deux parties de tourbe, une partie d'humus et deux parties de matériau drainant.
Il peut également prévoir, en plus, de créer des drains qui permettent à l'eau de ne pas stagner près de la haie mais de continuer en aval. Cette solution permet dans de nombreux cas de réduire fortement les problèmes comme le vôtre.
Arrivant enfin à la dernière partie de sa lettre, dans laquelle il nous demande s'il est utile de planter des plantes capables d'absorber l'eau, il ne nous semble pas que cette route puisse être pratiquée avec succès. Et c'est parce qu'en hiver les plantes sont au repos (et nécessitent donc beaucoup moins d'eau) et que dans de telles conditions les plantes rencontrent de nombreux problèmes au niveau des racines (asphyxie, pourriture, maladies cryptogamiques, etc ...).