Jardin

Véronique

Véronique



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Generalitа


Au genre veronica appartiennent quelques plantes herbacées vivaces, originaires d'Europe et d'Asie; avec le genre Veronica, de petits arbustes sont également indiqués, avec une floraison similaire à la veroniche, qui appartiennent en fait au genre Hebe et viennent de Nouvelle-Zélande.
Les véroniches sont herbacées de taille moyenne ou grande, elles développent des touffes assez compactes, composées de fines tiges dressées, semi-ligneuses, à la base desquelles se trouvent de petites feuilles lancéolées, vert foncé; au printemps, jusqu'au début de l'été, au sommet des tiges fleurissent de petites fleurs bleu-violet, rassemblées en longues panicules, atteignant 25-40 cm de haut.
Veronica gentianoides a de très grandes feuilles, atteint 50-60 cm de hauteur, et a de grandes fleurs, rassemblées en épis. Veronica longifolia a des flocons légèrement plus gros que Veronica spicata, avec des fleurs similaires mais rassemblées en panicules plus hautes. Certains hybrides de Veronica spicata sont disponibles sur le marché, avec des fleurs blanches, bleues, roses et violettes. Ces plantes conviennent aux bordures, voire aux rocailles. Pour encourager la floraison continue, il est recommandé de tailler les tiges qui portent des fleurs fanées.

Exposition



Ils s'installent dans un endroit ensoleillé, partiellement ombragé pendant les heures les plus chaudes de la journée; il est bon d'éviter les zones excessivement chaudes, pour éviter que la floraison ait une courte durée. Ces plantes ne craignent pas le froid; généralement dans les régions avec des hivers froids, la partie aérienne sèche complètement pendant les périodes les plus froides de l'année; dans les régions aux hivers doux, il peut arriver que les véroniches restent dans la végétazone tout au long de l'année.

Description
















































Famille et sexe
Scrophulariaceae, gén. Veronica, environ 250 espèces
Type de plante Vivace (ou annuelle) herbacée ou semi-ligneuse
exposition Soleil, mi-ombre
Rustico Assez rustique
terrain Fertile, riche en humus et légèrement humide
couleurs Bleu, blanc, lilas, rose
irrigation Ajustez sans exagérer
floraison Juin-octobre selon la variété
propagation Semence, division, coupe
Ravageurs et maladies Oïdium et mildioubuts Couvre-sol, rocaille, bordurehauteur De 5 cm à un mètre

Veronica appartient à la famille des Scrophulariacées qui comprend environ 250 espèces d'annuelles ou de vivaces, principalement herbacées, bien que certaines deviennent au fil du temps plutôt ligneuses à la base. C'est un genre assez variable et peut être trouvé dans la nature dans de nombreux habitats différents: des zones marécageuses aux prairies de montagne. Ils sont presque tous d'origine européenne et 30 espèces sont endémiques à l'Italie. L'une d'elles est certainement connue de tous car elle est fréquente dans toutes les prairies au printemps: la veronica agrestis, également appelée Occhi della Madonna.
D'une manière générale, nous pouvons dire qu'ils ont des feuilles basales opposées tandis que celles des tiges sont alternes. Ils peuvent être plus ou moins lancéolés selon les espèces, mais parfois ils deviennent même presque arrondis. Il arrive également qu'ils soient dentaires, pétiolés ou sessiles. Les fleurs sont disposées sur la partie finale des tiges qui sont parfois courtes, d'autres très longues. Chaque fleur a 4 ou 5 pétales et est de forme tubulaire qui s'ouvre ensuite à la fin. Les besoins croissants peuvent varier considérablement d'une espèce à l'autre. Certains peuvent nécessiter beaucoup d'eau, d'autres peuvent être plus adaptables et donc plus faciles à utiliser à diverses fins dans un jardin. Certaines variétés particulièrement élevées ont trouvé un bon usage comme fleur coupée. Il convient de noter qu'une fois que le genre comprenait des espèces herbacées et arbustives. Avec la classification moderne, cependant, les arbustes ont tous été transférés et sont maintenant considérés comme faisant partie du Hebe.

Cultivation


Ils sont généralement faciles à cultiver et peuvent donner une grande satisfaction grâce à leur longue période de floraison. Les espèces et cultivars inférieurs trouvent leur emplacement idéal dans le jardin de rocaille ou dans la partie opposée des frontières mixtes. Ils peuvent également être très utiles comme couvre-sol. Les plus hauts sont plutôt capables d'accompagner dignement les arbustes tels que les roses ou les hortensias ou en tout cas ils peuvent être placés à l'arrière ou au centre des bordures.

Arrosage



à partir de mars septembre on évite de laisser le sol trop sec, en arrosant régulièrement. Pendant la période végétative, il est conseillé de fournir de l'engrais pour les plantes à fleurs, tous les 10 à 15 jours, dissous dans l'eau utilisée pour l'arrosage.

Terrain



Ils sont cultivés dans un sol équilibré, riche en humus, assez drainé. Ils ont besoin d'un sol riche, fertile et modérément humide. Cependant, en raison de la variété presque totale, il doit être bien drainé. Une stagnation excessive de l'eau pourrait en fait être la cause d'une pourriture radicale ou d'une asphyxie radicale. Nous évitons donc par conséquent les sols trop argileux et compacts ou essayons de les éclaircir légèrement en insérant du sable de rivière et un peu de gravier dans le mélange.

Multiplication


Il se produit par graines, ne prenant les graines de la plante que lorsqu'elles sont complètement séchées. En automne, il est également possible de diviser les touffes. L'espèce peut être multipliée par semis en lettorino ou en serre froide au printemps. Les cultivars, pour conserver leurs caractéristiques particulières, sont plutôt multipliés par bouturage (à effectuer au printemps ou en automne) ou par division de la tête (au printemps).

Ravageurs et maladies


Il peut arriver que les pucerons attaquent les fleurs. Ce sont des légumes plutôt résistants. Cependant, s'ils grandissent dans des climats ou des positions impropres, ils peuvent également devenir sujets à des maladies. Tout d'abord, il peut arriver qu'un sol trop compact et des irrigations excessives provoquent la pourriture des racines (les premiers symptômes sont un jaunissement généralisé de la plante entière). Le remède est clairement de les déplacer (au cas où le substrat est vraiment trop argileux) ou de réduire l'approvisionnement en eau.
Si la plante se trouve dans une zone trop ensoleillée, mal ventilée et où l'humidité de l'environnement est abondante, il peut arriver que les feuilles soient touchées par l'oïdium ou l'oïdium. Dans ce cas, il est bon d'éliminer les parties affectées et de distribuer un fongicide à large spectre. La prévention consiste principalement à éviter de mouiller les feuilles lors de l'irrigation.

Rusticitа


Presque toutes les véroniches sont plutôt rustiques et préfèrent en effet la chaleur froide à la chaleur sèche. Comme nous l'avons dit, la plupart d'entre eux proviennent en fait de zones montagneuses, de rives de ruisseaux ou d'étangs et ne devraient donc pas avoir de problèmes pour affronter même les hivers les plus rigides.

Irrigation



Il y a peu d'espèces qui ont besoin d'un sol très humide. La plupart des véroniches que l'on trouve sur le marché ont plutôt besoin d'un substrat toujours frais, mais pas toujours trempé. En pleine terre, il est bon d'intervenir avec les irrigations au moins une fois par semaine, mais seulement au milieu de l'été (ou en cas de longue période de sécheresse). Si nous vivons dans des zones particulièrement chaudes, il vaudra mieux intervenir davantage (surtout dans le Centre-Sud et sur la côte).

Exposition


Dans tout le Nord, l'exposition idéale est le plein soleil. Dans ces conditions il pourra bien fleurir et avec une bonne continuité. Au fur et à mesure que vous descendez dans la péninsule (et aussi en fonction de l'altitude), il sera préférable de donner une exposition de plus en plus mi-ombragée, afin de pouvoir conserver cet habitat frais qui est essentiel pour qu'elle prospère.

Compostage



Avant la plantation, ce sera une bonne idée de mélanger une bonne quantité de farine ou de fumier granulé au sol pour améliorer la texture et la vitalité. Pour le reste, nous pouvons à l'automne répandre une poignée d'améliorants organiques du sol dans la région. Pendant la saison de croissance, en revanche, vous pouvez décider de distribuer un engrais granulaire à libération lente deux ou trois fois par an (selon les instructions du fabricant) ou un produit liquide tous les 15 jours. Le premier est certainement à privilégier en pleine terre, le second donne de meilleurs résultats sur les plantes cultivées en pot.
Dans tous les cas, nous choisissons une formulation dans laquelle le potassium est prédominant sur le phosphore et l'azote (surtout pendant la période de floraison). De cette façon, l'usine produira de nouvelles corolles très colorées et avec une bonne continuité.

Plantation


La plantation a lieu au printemps. Il y a généralement des spécimens en vente dans un pot de 8 cm. Il est important de creuser un grand trou profond au moins deux fois et que le sol environnant soit bien travaillé pour que la plante, au moins au début, ne trouve pas d'obstacle à l'expansion des racines.

Entretien des cultures



C'est surtout une plante vivante, donc les traitements sont minimes. Les espèces dressées devraient être coupées au niveau du sol en automne. Pour ceux qui sont plutôt rembourrés, il faut intervenir pour éliminer les fleurs épuisées et ensuite stimuler la plante pour en produire d'autres. Vers la fin de l'été, presque tous perdent leurs feuilles et prennent donc une apparence générale désagréable. À ce stade, vous pouvez intervenir en les coupant à la base.

Veronica: Variété



Véronique autrichienne péritus avec une fleur bleu vif recueillie par paires de pointes germant à l'aisselle des feuilles. Adapté aux bordures herbacées, il a besoin du plein soleil et d'un sol bien drainé. Originaire des forêts et des pentes de l'Europe de l'Est. La hauteur va de 30 à 90 cm.
Veronica gentianoides couvre-sol ou vivace cespiteuse avec de belles rosettes de feuilles brillantes. Au début de l'été, elle produit des tiges dressées avec des fleurs bleu pâle, blanches ou bleues d'environ 2 cm. Il veut un sol humide mais bien drainé. Ne convient pas aux zones trop sèches pendant les mois d'été. La hauteur va de 30 à 60 cm
Veronica incana originaire d'Asie Mineure, il se caractérise par des feuilles argentées, légèrement dentées qui contrastent avec des fleurs bleu pâle, en épis terminaux. Il existe des variétés glauques et argentées avec des feuilles et des tiges argentées et des fleurs d'un bleu plus foncé, belles à insérer dans le jardin de rocaille sur le devant des bordures.
Veronica longifolia porte des tiges dressées en paires ou en grappes de feuilles lancéolées. Les tiges atteignent 25 cm et portent parfois des oreilles secondaires. La couleur varie du lilas au bleu. Il a une longue floraison qui dure de juin à septembre. Excellent dans les bordures herbacées, où il se dilate rapidement. Les tiges peuvent avoir besoin de soutien. Certains cultivars atteignent jusqu'à 90 cm de hauteur.
Veronica peduncularis couvre-sol vivace à rhizomes ramifiés et à tiges prostrées, mais orienté vers le haut à l'apex. Il a un beau feuillage vert clair ou vert bronze, très décoratif. Il commence à fleurir à la fin du printemps pour se poursuivre jusqu'en automne avec des corolles bleues intenses. Il existe également des cultivars en lilas et en rose. La hauteur va de 10 à 30 cm. Idéal pour le devant des bordures herbacées, comme couvre-sol ou dans le jardin de rocaille.
Veronica prostrée (également appelé rupestris) plante de couverture végétale très vigoureuse et en expansion rapide. Idéal pour couvrir rapidement de grandes surfaces. Il a des feuilles et des épis vert foncé dans diverses nuances de bleu et de lilas. Il pousse également dans les fissures et les fissures des sols. Il peut donc être très décoratif, mais aussi envahissant, un danger pour notre jardin.
Veronica repens c'est aussi un couvre-sol d'une vigueur importante. Il produit de petites pointes qui portent jusqu'à 6 fleurs, roses, blanches ou bleues. La zone autour des corolles prend une apparence argentée en raison de la présence d'une lumière vers le bas. Il veut un sol humide mais bien drainé et plein soleil. Excellent pour accompagner les plantes bulbeuses, dans la rocaille ou comme couvre-sol en expansion rapide. La hauteur ne dépasse généralement pas 10 cm.
Veronica spicata Il est originaire d'Europe et répandu en Italie dans les prés. Il a de nombreuses variétés adaptées aux parterres de fleurs, aux bordures et aux rocailles. La hauteur va de 30 à 60 cm et les épis de fleurs peuvent varier du bleu au rose, au blanc.
Veronica teucrium également endémique, il peut atteindre 45 cm de hauteur. Il a de longues tiges minces et des feuilles étroites vert foncé. Produit de fines oreilles couleur lavande. Il existe des cultivars à feuilles dorées (Trehane). Très connu est le Shirley Blue avec des fleurs bleu ciel, 30 cm de haut et des feuilles grisâtres.
Regardez la vidéo
  • Fleur de véronique



    Veronica est une plante à feuilles persistantes originaire d'Amérique du Nord, d'Asie et d'Europe, généralement c'est co

    visite: veronica fiore